Rapport
d'activités 2017

à propos

Mot de la direction

Une fusion est à la fois un acte d’abandon et de nouveauté. D’aucuns le vivent avec nostalgie quand d’autres l’embrassent avec enthousiasme. En tant qu’ancien directeur général d’Atrium.Brussels je garde avant tout un immense sentiment de fierté. En effet, nous entrons dans une période intense de « change management ». Les anciens employés d’Atrium.Brussels se disent très certainement : « encore une ». Depuis 2013, le personnel d’Atrium.Brussels a appris à s’adapter pour répondre au mieux aux attentes de ses clients. Ces employés qui ont toujours été dévoués à la cause du commerce urbain sont devenus résilients sans jamais se résigner, ils sont devenus attentifs aux signaux faibles pour anticiper au mieux les besoins de nos bénéficiaires et les mutations nécessaires des nouveaux espaces urbains.

Depuis janvier 2018, je continue d’observer ce personnel tout en m’émouvant de son engagement, sa créativité et la solidarité qu’il déploie pour favoriser la constitution de nouvelles équipes. Ils font tout cela non seulement par respect pour la « res publica », mais surtout parce qu’ils aiment Bruxelles et qu’ils envisagent l’économie comme un levier d’émancipation. 

En 2017, alors que nous élaborions les fondements d’hub.brussels, le personnel d’Atrium.Brussels a continué à analyser, étudier, prototyper, évaluer et transmettre. En prenant connaissance de ce rapport d’activités, vous constaterez que, malgré la surcharge de travail dans un contexte social parfois délicat, notre engagement n’a jamais cessé. Je suis enfin heureux de constater que hub.brussels bénéficie du  même enthousiasme qui demeure chez nos collègues provenant de chez impulse.brussels et de Brussels Invest & Export. S’il y a bien des éléments communs à nos cultures d’entreprise passées ce sont le dévouement et la bienveillance. 

Voilà qui augure de futures belles années de réussite au bénéfice de notre Région-Capitale.

Arnaud Texier, Directeur Atrium.Brussels

Atrium.Brussels est l’Agence Régionale du Commerce et stimule depuis presque 20 ans le développement commercial en Région de Bruxelles-Capitale.

We THINK 
our city!

Auprès des pouvoirs publics et de ses partenaires, Atrium.Brussels met à disposition sa connaissance du commerce urbain et de la ville pour initier des projets innovants en vue de faire rayonner Bruxelles et guider la ville sur la voie de la smart retail city.

We OPEN
our shops!

Grâce à son expertise du terrain et ses nombreux outils d’analyse géomarketing, prospective ou identitaire, elle permet aux starters d’appréhender la diversité commerciale de Bruxelles et ses quartiers. Atrium.Brussels accompagne ainsi les candidats-commerçants et retailers dans la définition, la localisation et l’implantation de leur projet.

We BOOST 
our districts!

Atrium.Brussels prône la vision d’un commerce de qualité, original, adapté à son époque et ses usages. Pour valoriser et encourager l’attractivité commerciale de la Région, l’Agence coordonne une série d’actions d’embellissement et de promotion des quartiers commerçants.

à propos

Missions

  1. Janvier

    Mise en service et utilisation de l’outil Wikipreneurs pour l’équipe Retail, une plateforme d'accompagnement pour les entrepreneurs et les coachs professionnels.

    26 Janvier

    2ème Inauguration de L’Auberge Espagnole. Pour cette deuxième salve, le « Made in Brussels » était de mise !

  2. Février

    Diagnostic PMR : Elargi à tous les commerces ouverts avec l’aide d’Atrium, ce diagnostic, réalisé en collaboration avec l’association AMT-Concept, doit permettre aux Personnes à Mobilité Réduite de vérifier en un clic de l’accessibilité des commerces de la Région.

    25 Février

    Lancement de l’appel à projets pour le concours Brussels Commerce Design.

  3. Mars

    14 Mars

    Lancement du Brussels Commerce Forum : Cette structure, qui rassemble sous une même bannière les organismes fédéraux et régionaux de promotion et de défense du commerce de détail en Région de Bruxelles-Capitale, doit permettre, notamment, de développer plus facilement des projets à Bruxelles.

    29 Mars

    Atrium.Talks « Les chantiers dans les quartiers commerçants bruxellois » : Soucieuse d’accompagner les divers acteurs urbains dans l’évolution de la ville, Atrium.Brussels s’est intéressée à la problématique des chantiers en région bruxelloise.

  4. Avril

    13 Avril

    Appel à candidats pour la programmation de la 3ème saison de l’Auberge Espagnole.

  5. Mai

    9 Mai

    Organisation des Belgian Living Lab days : co-organisé par le Lab d’Atrium, cette journée de rencontre a pour but de sensibiliser l’écosystème de l’innovation belge à l’importance et au potentiel des Living Labs.

    22 Mai

    Forum ouvert : « Comment se fédérer entre commerçants d’un même quartier » : Dans le cadre d’un forum ouvert, structure de parole permettant à un nombre non limité de participants d'explorer leurs propres sujets autour d'un thème central, Atrium.Brussels a pu cerner les attentes des commerçants à l’égard des fédérations.

    29 Mai

    1ère conférence REREB : Organisée par Atrium en partenariat avec Groupe One et l’IGEAT-ULB, « Comment rester commerçant…et gagner correctement sa croûte » est la première de trois conférences-débats axées sur la rentabilité et la création d’une marge permettant le maintien de l’activité commerciale et la rémunération du commerçant.

    17 Mai - 8 Juillet

    Cavell Art Village : Dans le cadre d’une convention-cadre avec la Commune d’Uccle, Atrium a aidé à l’organisation d’un parcours d’artistes dans le quartier Cavell Village.

  6. Juin

    15 Juin

    12ème édition du BAB « S’associer pour le meilleur et pour le pire » : Organisés par le 1819, en collaboration avec Atrium et d’autres partenaires régionaux, ces apéros-business bruxellois permettent aux entrepreneurs d'élargir leur réseau de manière conviviale et de rencontrer des conseillers spécialisés dans l'aide aux entreprises.

    27 Juin

    Atrium.Talks « Pourquoi & Comment : Mieux penser les marchés à Bruxelles » : Le lien inextricable qui les unit au commerce urbain sédentaire a encouragé Atrium à entreprendre une vaste étude sur le sujet des marchés, pour mieux comprendre les conditions d’émergence, la nature et les effets de ceux-ci sur leur environnement.

    30 Juin

    1er team building commun : Les trois institutions (Bruxelles Invest & Export, Impulse et Atrium) sont parties, le temps d’une journée, à la découverte des trésors architecturaux schaerbeekois.

  7. Juillet

    3 Juillet - 7 Juillet

    Formation à la co-création : Pendant une semaine, le personnel d’Atrium a été formé par le LLio, Living Lab de Québec, à l’innovation ouverte, à la co-création et au Design Thinking.

  8. Août

    29 Août

    Le Lab reçoit la certification ENOLL : L’Atrium.Lab a reçu la certification du European Network of Living Labs. Centrés sur l’usager, les Living Labs se basent exclusivement sur la co-création. L’utilisateur trouve ainsi lui-même la solution à son problème, sous l’impulsion et l’accompagnement méthodologique du Lab.

  9. Septembre

    7 Septembre

    2ème session plénière du Brussels Commerce Forum : Les organismes fédéraux et régionaux de promotion et de défense du commerce de détail en Région de Bruxelles-Capitale se sont réunis cette fois pour aborder la thématique de l’économie circulaire.

    15 Septembre

    2e teambuilding commun : Celui-ci a révélé les talents créatifs des membres BI&E, Impulse et Atrium grâce à l’équipe de Wannapplay.

    28 Septembre

    Remise des Brussels Commerce Design Awards : Ce partenariat avec Design September a permis à l’Agence de souligner la richesse des synergies entre créatifs et commerçants... Et la qualité de ses propres ouvertures !

  10. Octobre

    9 Octobre - 10 Octobre

    Brussels Days à Berlin : Atrium a participé, aux côtés du MAD et d’une série d’autres institutions bruxelloises, aux Brussels Days à Berlin. L’occasion, pour l’Agence Régionale du Commerce, d’aller s’inspirer et faire la cour aux enseignes de l’une des villes européennes les plus audacieuses au niveau commercial.

    19 Octobre

    Ouverture d’Uniqlo : l’enseigne nipponne de prêt-à-porter a ouvert ses portes à Bruxelles. Une implantation orchestrée conjointement par AG Real Estate, Bruxelles Invest & Export et Atrium.

  11. Novembre

    15 Novembre - 17 Novembre

    Mapic 2017 : Atrium s’est envolée pour Cannes afin de représenter la Région de Bruxelles-Capitale au Salon de l’Immobilier Commercial. Pour l’occasion, l’Agence a convié investisseurs et retailers de tous horizons pour une savoureuse dégustation de Bruxelles et ses quartiers…

    27 Novembre

    Atrium.Talks « Pourquoi & Comment : Se fédérer entre commerçants d’un même quartier à Bruxelles » : Par le biais de ce séminaire, Atrium a invité les acteurs du commerce bruxellois à découvrir les multiples opportunités qu’offre une Association de Commerçants et les bonnes pratiques pour la rendre efficace et pérenne.

  12. Décembre

    4 Décembre

    Atelier REREB : Dans le cadre de Resilient Retail for Brussels - ReReb, Atrium, Igeat Ulb et Groupe One ont organisé un atelier de réflexion sur les difficultés rencontrées au quotidien par les commerçants.

    11 Décembre

    Présentation du Baromètre numérique : Bible du commerçant, le baromètre d’Atrium offre une clef de lecture qualitative et quantitative du paysage commercial bruxellois. Sa version digitale dépasse la simple photographie descriptive pour permettre une approche prédictive du commerce à Bruxelles, basée sur l’analyse comparative d’un flux varié de données.

    10 Décembre - 12 Décembre

    Taste Brussels: Au terme d’un mois de prospection initié lors des Brussels Days de Berlin, Atrium a été en mesure de convaincre une douzaine de marques allemandes de venir « goûter » à Bruxelles.

Highlights

Ligne du temps

Highlights

Activités

Think
À travers un savant dosage de géomarketing, de prospective et de recherche appliquée, Atrium.Brussels entend développer des outils originaux et fiables permettant à tout entrepreneur ou manager de projets urbains d’accéder à la compréhension la plus réaliste et exhaustive possible du paysage bruxellois.

Le Baromètre 3.0 d’Atrium dépasse ainsi la simple photographie descriptive pour permettre une approche prédictive du commerce à Bruxelles, basée sur l’analyse comparative d’un flux varié de données.

Le Baromètre est le premier outil d’une suite de produits d’analyses avancées ayant pour ambition d’offrir une clé de lecture fiable du paysage commercial bruxellois mais également de mettre à disposition du secteur des outils utiles et tangibles d’aide à la décision.

Toutes les informations sont désormais intégrées et alimentées par la plateforme analytics.brussels, une méga toile de données développée depuis plus de 2 ans par Atrium grâce au Fonds européen Feder. Cette nouvelle plateforme permet de transformer les données du secteur, autrefois statiques, en tableaux de bords intelligents et customisables.

Grâce à ce nouvel environnement, le Baromètre a été repensé pour offrir à ses utilisateurs une expérience autrement plus intuitive.

En chiffres
7 millions de lignes de datas
63 quartiers bruxellois à la loupe
4 sections (business, activity, people, experiences), décomposées en 11 calques évolutifs

En juillet 2017, l’Atrium.Lab a souhaité diffuser ses pratiques d’innovation ouverte à l’ensemble du personnel d’Atrium. Au total, 42 personnes ont pu profiter d’une formation donnée par les membres du Living Lab en Innovation Ouverte, venus du Québec. Durant 5 jours, les membres du personnel d’Atrium ont pu découvrir, expérimenter et s’approprier différents outils et méthodes liés à la pratique duDesign Thinking.

Divisés en plusieurs groupes, les Atriumiens se sont prêtés à différents exercices conviviaux, sous l’œil vigilant de la « Contamineuse en chef » du LLio Rachel, de son « Navigateur de la convergence » David et de son « Pelleteur de projet » André.

En chiffres
42 participants
5 journées de formation
5 ateliers thématiques
Les objectifs
  • Développer l’empathie
  • Améliorer la confiance entre les individus et les services
  • Apprendre à sortir de sa zone de confort, à prendre des risques
  • Intégrer dans la culture d’entreprise le droit à l’erreur
  • Apprendre à gérer des différends et à rendre les conflits constructifs
  • Prouver que tout le monde a quelque chose de pertinent à apporter à tous les débats
  • Apprendre à gérer les différents types de profils et de réaction pendant un échange
  • Apprendre à donner du feedback à ses collègues ou ses partenaires

Cette formation a permis aux participants de développer leurs compétences de facilitateur et leur propre modèle de l’innovation ouverte et de la co-création adaptée à leur contexte, ceci afin de saisir toute l’importance de l’animation dans la stimulation de l’intelligence collective.

A l’issue de cette formation, les participants ont voté pour la personne qu’ils considéraient comme le « Champion de l’innovation ». Les 6 personnes qui ont récolté le plus de voix ont gagné l’opportunité de partir avec l’équipe du Lab à Cracovie pour les Open Living Lab Days.

Porté conjointement par l’asbl Groupe One, l’IGEAT-ULB et Atrium, l’objectif du projet « Resilient Retail for Brussels », lancé en février 2017 pour une durée de trois ans, est de rendre le commerce de la Région bruxelloise plus fort et de développer des solutions innovantes pour ses commerçants.

Le projet ReReB analyse et questionne la résilience de la fonction commerciale bruxelloise, les facteurs de perturbation et de crise auxquels les commerces font face, ainsi que les facteurs de vulnérabilité et de résilience. L’objectif est de co-construire avec les acteurs des stratégies et des solutions face à ces difficultés.

À cet effet, trois conférences-débats axées sur la rentabilité ont été organisées, les lundis 29 mai, 12 juin et 19 juin. Lors de chaque soirée, un expert invité a posé le cadre de la discussion avant de co-animer le débat. De quoi répondre aux questions des commerçants ou en susciter de nouvelles.

En chiffres
1 groupe Facebook
Des rencontres avec 50 commerçants
5 ateliers de co-création

L’Atrium.Lab, en activité depuis 2015, est le QG du projet. Les usagers, au centre de la réflexion, y confrontent les enjeux de résilience au métier de commerçant et aux cycles de vie des noyaux commerçants. Cette approche exhorte l’usager à quitter l’analyse macroscopique traditionnelle de l’activité commerciale pour s’intéresser aux conditions réelles d’exercice du commerçant et des relations avec les autres parties prenantes de l’écosystème commercial.

Fin 2015 a été souligné le désir de la Région de Bruxelles-Capitale de construire une Vision qui orienterait le commerce de demain de manière consultée, en impliquant les 19 communes bruxelloises à la réflexion.

En 2016, le gouvernement a donc mandaté Atrium pour établir le futur Schéma de Développement Commercial de la Région de Bruxelles-Capitale.

Après une phase de recherches, composée d’un benchmark international, d’une étude juridique de droit comparé en matière de régulation du commerce et d’un travail de récolte et de traitement des données, Atrium a enfin pu mettre en place, en 2017, le processus de concertation sur le terrain.

En 2017, l’Agence a ainsi invité les acteurs du Commerce en RBC, dont les échevins en charge du commerce des 19 communes bruxelloises et les représentants des fédérations sectorielles, à s’exprimer au sujet de l’activité commerciale régionale et sur l’avenir qu’ils lui dessinent.

Le résultat de ces concertations, riche en contenu, a ensuite été synthétisé avec l’aide du monde académique (Benjamin Wayens de l’ULB et Jean-Luc Calonger  de HEPH – Condorcet) et a permis d’isoler 18 enjeux, chacun traitant d’une thématique liée au commerce et influençant son développement.

En 2018, toutes les informations récoltées seront assemblées en un Schéma de Développement Commercial inédit et innovant, qui proposera un diagnostic de l’activité commerciale en RBC, une vision commune ainsi qu’un plan d’actions, permettant l’application des recommandations issues de cette vision.

En chiffres
26 heures d'interviews
19 entretiens
1 vision commune
En chiffres
100 pages de données quantitatives et qualitatives en moyenne
205 participants pour les 3 Talks
38 mentions dans la presse

Désireuse d’accompagner les divers acteurs urbains dans l’évolution de la ville, l’Agence régionale du Commerce a mis sur pied, en 2017, les Atrium.Talks.

Articulés sous la forme de séminaires dynamiques et interactifs, ces derniers présentent les résultats d’études réalisées par l’Agence, portant sur différentes problématiques urbaines.

Le 29 mars 2017, l’Atrium.Talk « Pourquoi & Comment : Mieux accompagner les chantiers dans les quartiers commerçants à Bruxelles», s’est penché sur la problématique récurrente de la gestion des chantiers en zone urbaine.

Le 27 juin, par le biais du Talk « Pourquoi & Comment : mieux penser les marchés à Bruxelles », Atrium est montée sur les planches de la Tentation pour exposer tous les atouts des marchés, vecteurs de liens sociaux et d’emploi.

En novembre, un troisième talk a exposé les résultats de l’étude « Pourquoi & Comment : Se fédérer entre commerçants d’un même quartier à Bruxelles ». Un Atrium.Listen, sous forme de forum ouvert, avait auparavant permis de cerner les attentes des acteurs des quartiers commerçants.

Ce format a permis à l’Agence de démontrer son expertise tout en s’assurant une diffusion qualitative des données récoltées sur le terrain.

Open
Atrium.Brussels accompagne les commerçants et candidats-commerçants dans l’évolution inéluctable de leur métier et dans le développement de leur projet, vecteur de dynamisme économique et commercial.

Depuis sa création, Atrium s’est donnée pour mission d’offrir un soutien aux starters projetant d’ouvrir un commerce à Bruxelles. Si l’accompagnement se veut personnalisé en fonction du projet, de son degré de maturité et des besoins du candidat commerçant, l’objectif de l’Agence reste lui constant : mettre tout en œuvre pour assurer la viabilité et l’intégration parfaite de chaque commerce dans le paysage bruxellois.

En 2017, 473 candidats-commerçants ont profité des conseils d’Atrium dans la création de leur entreprise. L’appui de l’Agence peut se matérialiser, au choix, par une co-réflexion sur le concept commercial, une aide dans la recherche et le choix de l’implantation, un financement via la bourse OpenSoon et/ou un accompagnement dans les démarches d’ouverture du commerce. Sur l’année 2017, 63 commerces ayant joui de l’expertise d’Atrium ont pu voir le jour.

473 candidats-commerçants accompagnés
En chiffres
386.620,21€ 
de bourse au total
28 projets lauréats

Lancé en 2010, OpenSoon est un programme d’appui financier aux starters bruxellois. Par le biais d’un incitant financier, OpenSoon entend minimiser les coûts des starters dans le lancement de leur activité et financer l’ouverture de commerces audacieux et de qualité à Bruxelles.

Pour être éligible, chaque projet doit être présenté à un jury réunissant Atrium, son réseau de partenaires dont les guichets d’économie locale ainsi que des experts privés en comptabilité-fiscalité, communication et design.

Ce jury se réunit chaque mois pour analyser les candidatures et les sélectionner selon 3 critères : la réponse aux besoins de la zone géographique, le degré d’inventivité, de qualité, d’audace et d’originalité du commerce et enfin le financement et la viabilité du projet.

En 2017, le jury OpenSoon a reçu 56 dossiers. Après analyse, 28 projets ont reçu un avis favorable et ont pu bénéficier d’une bourse, octroyée par Bruxelles Economie et Emploi. Le montant de celle-ci s’élève, au total, à 386.620,21 €.

En soutenant des candidats innovants et audacieux, OpenSoon a eu de nombreux effets vertueux sur la programmation commerciale bruxelloise. Ainsi, le fonds a notamment permis la réaffectation de la Caserne du Jeu de Balle et le développement du territoire du Canal avec les ouvertures du Phare du Kanaal, de Dame Jeanne ou du Palais de Balkis.

Le programme d’Atrium a également favorisé l’éclosion de nouveaux pôles commerciaux (les quartiers Van Meenen ou Janson à Saint-Gilles ; la Place Jean Rey dans le quartier Européen,…) et stimulé des artères emblématiques bruxelloises (rue de Flandre, rue des Chartreux, rue Lesbroussart, chaussée d’Ixelles,…). OpenSoon a en outre contribué à de nombreuses success stories bruxelloises comme celles du Brussels Beer Project, de Färm ou de Frederic Blondeel.

Plus qu’une mode, la tendance pop-up se développe et perdure dans le paysage commercial mondial. Affaire de toutes les marques et de tous les budgets, elle représente en outre une formidable opportunité pour le lancement d’une activité commerciale à moindre coût et à moindre risque.

Ce phénomène commercial ne peut être nié à Bruxelles, où il connait un succès grandissant. En sa qualité d’Agence régionale du Commerce, Atrium est souvent sollicitée par des candidats-commerçants à la recherche de concepts inédits ou de nouveaux moyens de se lancer. L’Agence a donc entrepris de capitaliser ses expériences afin de connaitre l’écosystème bruxellois du pop-up.

Une étude proposant des pistes de positionnement et de solutions a été menée en ce sens dans le courant de l’année 2016. Les résultats ont été présentés sous la forme d’un Atrium.Talk, intitulé : « Pourquoi & Comment: Ouvrir un pop-up store à Bruxelles ».

Mais l’Agence est allée encore plus loin. En partenariat avec la Commune d’Etterbeek et dans le cadre du contrat de quartier Chasse-Gray, elle a mis sur pied son propre pop-up store. L’Auberge Espagnole, pépinière aux concepts 100% européens à deux pas de la place Jourdan, entend permettre aux candidats-commerçants de tester leur idée à moindre coût et de capitaliser du savoir en vue du futur, réduisant dès lors les risques de faillites. Pour les y préparer au mieux, Atrium octroie à chaque candidat un coaching personnalisé, en fonction de ses besoins.

En chiffres
9 occupants
7ouvertures pérennes à la suite de l'occupation éphémère
Boost
L’Agence a pour mission de stimuler et faire percoler la créativité dans le commerce urbain. Elle entend favoriser la mise en place de pratiques innovantes d’exploration, d’expérimentation et d’exploitation de projets collectifs.

Le quartier Bockstael est l’un des plus densément peuplés de Bruxelles, et ses commerces très fréquentés. Il s’agissait dès lors de fédérer les commerçants du quartier autour d’un projet commun, en proposant des actions génératrices de rencontre et de dialogue entre les commerçants et leurs clients.

En 2014, le quartier Bockstael s’est donc doté d’un Contrat de Quartier Durable, pour une durée de 4 ans. En sa qualité d’Agence régionale du commerce, Atrium a mis en œuvre diverses actions pour l’amélioration de la trame commerciale située aux alentours de la place Emile Bockstael, telles que l’embellissement des devantures commerciales de la rue Fransman, la formation à la réalisation d’étalages créatifs sur le marché et le retrait d’enseignes obsolètes, …

Pour la programmation été 2016 du Contrat de Quartier, Atrium a également proposé aux commerçants une décoration thématique de leur vitrine, pour une durée de 3 mois.

En 2017, un focus a été fait sur l’embellissement des devantures commerciales, élément essentiel de l’attractivité d’un commerce et, plus globalement, d’un quartier. Au total, ce sont ainsi 7 devantures qui ont été restaurées entre 2014 et 2017 : 4 rue Fransman, 1 rue Léopold 1er et 3 rue Marie-Christine.

En parallèle du Contrat de Quartier, Atrium et la Ville de Bruxelles ont également œuvré ensemble à la promotion du marché Bockstael. Une des actions phare aura été l’édition d’un journal temporaire spécialement consacré au marché, ses ambulants et ses produits (de mars à mai 2017). Par le biais d’interviews, d’un agenda et de différents articles, ce support coloré a notamment permis de tenir les habitants au courant du programme d’animations organisés par l’Agence et la Ville en collaboration avec plusieurs partenaires du monde associatif local : cours de cuisine, visites du quartier, ateliers lectures, …

Outre les liens de confiance tissés entre l’Agence et les commerçants durant tout le processus de réalisation des missions, ces projets ont approfondi la compréhension du caractère commercial du quartier Bockstael, de ses acteurs et des défis à relever pour en renforcer le dynamisme commercial.

En chiffres
Parution de 3 journaux « Marché Bockstael »
Rénovation de 3 devantures

Déficience physique, visuelle, auditive sont autant de handicaps temporaires ou permanents auxquels doivent faire face de nombreux clients potentiels. Or, trop peu de dispositifs sont mis en place aujourd’hui pour leur donner accès aux diverses infrastructures urbaines.

Atrium a dès lors jugé important de faire un état des lieux de la praticabilité de notre capitale. L’objectif : sensibiliser les commerçants à l’importance d’un commerce accessible, mais, aussi et surtout, renseigner aux Personnes à Mobilité Réduite les commerces l’étant déjà.

En collaboration avec l’Association AMT Concept, Atrium a donc lancé fin 2015 un diagnostic de l’accessibilité des commerces, en commençant par le Quartier Européen. Une équipe de collaborateurs d’Atrium a été formée à analyser, sur base de critères précis et exhaustifs, l’accessibilité d’un commerce : largeur de la porte, présence éventuelle de marches, espaces intérieur et extérieur…

Les données récoltées ont été partagées sur le site dédié handy.brussels, dans un guide, ainsi que sur la plateforme shopinbrussels.be, sous forme de logos d’accessibilité. Claire et lisible, cette labellisation doit permettre aux PMR de prendre connaissance, en quelques clics, des commerces adaptés à leur handicap.

En chiffres
78 commerces diagnostiqués sur toute la Région
18 jours de formation pour les collaborateurs de terrain
1 atelier de recherche organisé au sein de l’Atrium.Lab en janvier 2017

D’abord concentré sur le Quartier Européen – faisant office de quartier pilote –, le diagnostic a été élargi à toute la Région durant l’année 2017. Afin d’instaurer un climat de confiance avec les commerçants, les collaborateurs de terrain ont commencé leur diagnostic par les commerces ouverts avec l’aide d’Atrium.

L’Agence a également rédigé un article reprenant une série de conseils d’accessibilité lors de l’aménagement de leur commerce à l’attention des commerçants. Celui-ci est joint au diagnostic remis à chaque commerçant après que les collaborateurs aient analysé l’accessibilité de leur commerce.

En 2018, de nouveaux partenaires devraient venir renforcer le projet comme Bruxelles-Mobilité, la STIB, l’Echevinat de l’Egalité des chances de Koekelberg ou encore Equal brussels.

En 2017, quatre commerces suivis par Atrium.Brussels se sont vus décernés le prix du jury de Commerce Design Brussels, concours qui récompense depuis 2010 les plus belles réussites design dans le retail en région bruxelloise. Sur les 26 commerces en lice pour le prix du public, 12 avaient été accompagnés par Atrium.

Et c’est somme toute normal : lors de leurs entretiens avec les commerçants et candidats-commerçants, les coachs de l’Agence n’ont de cesse de souligner l’importance – et les vertus – d’un commerce attractif.

Sont d’ailleurs proposés aux commerçants le désirant les services d’un conseiller dédié. Celui-ci se rend sur place afin de poser un diagnostic sur l’aménagement du commerce et de proposer des pistes d’amélioration. Celles-ci peuvent porter sur l’aménagement en tant que tel, mais aussi sur la façon d’agencer la vitrine, de disposer les produits, …

En chiffres
56 commerces coachés par Atrium au retail design
16 commerces accompagnés par Atrium lauréats de Commerce Design Brussels

Le design est l’outil qui applique un concept et une identité visuelle à un lieu. Il permet dès lors de se démarquer de la concurrence en faisant vivre au client une expérience unique, puisqu’un « simple » aménagement en harmonie avec  son concept ne suffit plus aujourd’hui, dans l’univers ultra concurrentiel du commerce.

En 2018, Atrium entend pousser plus loin la thématique du Retail Design, par le biais d’un projet d’envergure, qui couvrira à la fois l’aspect design et l’aspect durable des commerces bruxellois.

Prix

Visit.Brussels Awards

En mars 2017, le projet Make.Brussels d’Atrium s’est vu auréolé du prix de « meilleure initiative publique » lors des visit.brussels Awards. Organisés par visit.brussels, ces prix visent à honorer les projets qui contribuent activement au rayonnement de Bruxelles, tant à l’intérieur de nos frontières qu’au-delà.

Le public sélectionne dans un premier temps les trois meilleurs projets de chaque catégorie*. Ensuite, un jury composé de professionnels du milieu touristique bruxellois désigne les gagnants parmi les finalistes, et ce, en se basant sur cinq critères: l’impact sur le rayonnement international de Bruxelles, l'impact sur le tourisme à Bruxelles, l'originalité, la durabilité du projet et les efforts mis en œuvre pour le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite.

Pour l’édition 2017, Atrium a présenté son projet Make.Brussels, pensé au moment du lockdown post-attentats. La campagne a invité les architectes, designers, entrepreneurs, organisateurs d’événements, web-développeurs, cuisiniers, peintres, musiciens et autres créateurs à penser et soumettre leurs idées pour Bruxelles.

L’Agence entendait ainsi stimuler la riche communauté créative et culturelle de la région bruxelloise pour« réambiancer » la ville. Toutes les idées étaient bonnes tant qu’elles venaient renforcer l’identité des dix quartiers du Pentagone.

La plateforme en ligne a enregistré la visite de près de 200.000 visiteurs. Par mieux, 30.000 personnes ont exprimé leur opinion en votant pour un ou plusieurs projets. Au final, ce sont 372 projets qui ont été proposés par des citoyens, soucieux d’agir pour sauver l’image de leur ville mais surtout pour la construire. Certains ont d’ailleurs décidé d’aller jusqu’au bout de leur projet, avec ou sans récompense à la clef.

Appellation Bruxelloise Contrôlée & Aspiration Bruxelloise Contrôlée

En novembre 2017, Atrium.brussels s’est vue remettre
le premier label ABC (Appellation Bruxelloise Contrôlée) par la députée bruxelloise Hannelore Goeman. Cette distinction récompense les administrations bruxelloises qui emploient au minimum deux tiers de Bruxellois.

Avec 80,8% de travailleurs bruxellois, Atrium, l’Agence régionale du Commerce, est la première de classe dans cette catégorie et est dès lors honorée de deux labels ABC: l’Appellation Bruxelloise Contrôlée, mais aussi l’Aspiration Bruxelloise Contrôlée.

Highlights

à la Une

Newsletters

12 newsletters en externe

En 2017, Atrium a communiqué en externe 12 newsletters, envoyées aux partenaires et contacts d’Atrium (977 inscriptions). Celles-ci reprenaient les derniers articles en date publiés sur les réseaux de l’Agence, ainsi qu’une veille des articles de presse traitant du commerce bruxellois.

Publications

En 2017, Atrium.Brussels a publié 4 études:
Mars 2017
Mieux accompagner les chantiers
dans les quartiers commerçants à Bruxelles
Lire
Juin 2017
Mieux accompagner les marchés à Bruxelles
Lire
Novembre 2017
Se fédérer entre commerçants d'un même quartier à Bruxelles
Lire
Décembre 2017
Jette - Place du miroir
Schéma de positionnement de quartier
Lire

Réseaux sociaux et Site web

À l’affut d’outils innovants pour la réalisation optimale de son métier, l’Agence jongle de plus en plus avec les outils digitaux à sa disposition. Cette digitalisation passe notamment par une présence active sur les réseaux sociaux et une publication régulière sur son site web et son blog.

En 2017, Atrium enregistre dès lors:

45 articles et stories publiés sur son site/blog

33 219 visiteurs uniques sur son site

27 315 followers sur ses réseaux sociaux

1 080 940 internautes touchés par ses publications

13 121 mentions « J’aime »

Témoignages

Ce qu'on dit
de nous

Le coaching retail d’Atrium: un accompagnement éprouvé et apprécié

Anaïs Gaudemer, fondatrice, Cokoa
Olivier de Brauwere, co-fondateur de Brussels Beer Project
Isabelle Porcel, Fondatrice,
la French Epicerie
Jordan Van Buggenhout et Missak Vehounie, fondateurs, Atelier Bleu
Henri de Vergeron, fondateur, la Basse-Cour
Min Thy Nguyen, fondatrice, Appel Thai

Deux fois moins de fermetures avec Atrium

Si on enregistre en Belgique un taux de fermeture moyen de 25%  pour les commerces lors de leur troisième année, ce chiffre n’atteint que 12% pour les commerçants ayant fait appel aux services de l’Agence régionale du Commerce. Comparés à la moyenne nationale, les commerces accompagnés par Atrium ont donc presque deux fois moins de risques de baisser le rideau avant leur quatrième année.

Ces chiffres prouvent que, outre la bourse OpenSoon, l’expertise et l’accompagnement prodigués par Atrium, son aide à la localisation et à l’implantation mais aussi ses coachings auprès des commerçants portent leurs fruits et sont une réelle valeur ajoutée.

Témoignages

Success stories

ROOTS

Une bio-épicerie dépêcheuse de tourner en rond

Qui ne dit mot consomme. Après deux ans passés dans une entreprise de gestion de déchets, Aurélien Amaz a donc décidé de changer la donne, aidé de son associée Hannah Willsher. Comment ? En imaginant un lieu sans déchets et sans intermédiaires, qui reconstituerait seul le chainon manquant entre le producteur et le consommateur : ROOTS Store.

Dépôt des déchets alimentaires, contenants vrac, acheminement des produits... Pour fermer le cercle vertueux de son entreprise, Aurélien s’est assuré de l’aide et des conseils de plusieurs acteurs régionaux, dont Village Partenaire et Atrium.Brussels.

L’ex-Agence régionale du Commerce, aujourd’hui dans le giron de hub.brussels, a accompagné le jeune Français dans la concrétisation de son concept, avant de chercher avec lui un lieu où planter ses choux.

URBAN GARDENER

L’Homme qui contenait la vie…dans un bocal.
CHALLENGE

Dominic López réside en ville. Et comme tout citadin, il connait le triste destin des plantes d’appartement. Un intérêt fugace et éphémère, qui les relègue immanquablement à un coin du salon, avec pour seule compagnie leur amère soif d’attention. Une solution a donc germé dans la tête de l’apprenti jardinier : des mini-écosystèmes autosuffisants sous verre. Mais comment développer un concept si particulier ?

MISSION

Après une formation chez Job Yourself, Dominic s’est estimé prêt à mettre son idée en terre. Il a donc investi l’Auberge Espagnole pour une durée de deux mois. Créé par Atrium, cet incubateur situé à deux pas de la place Jourdan entend permettre aux candidats-commerçants de tester leur concept à moindre coût, en mode pop-up

Face au succès de l’expérience, agrémentée de coachings personnalisés en médias sociaux et stratégie marketing, Dominic a sauté le pas et ouvert son propre point de vente. Atrium l’a accompagné dans la recherche du local, avant de le mettre en contact avec le propriétaire. L’Agence l’a également exhorté à remettre un dossier pour la bourse OpenSoon, qu’il a remportée.

Synergies

Together,
we are stronger

BIE + Atrium  = Les Brussels days

À côté de sa mission de stimuler l’entrepreneuriat local, l’Agence entend garantir un mix équilibré entre commerces « made in Brussels », enseignes incontournables mais aussi nouveautés à haute valeur ajoutée. Pour attirer ces dernières, les Brussels Days, organisés chaque année par Brussels Invest & Export, Brussels International et Visit.Brussels, constituent une formidable opportunité pour Atrium, en ce qu’ils visent à renforcer le positionnement de la région sur la scène internationale, à valoriser son économie et à mettre en avant ses richesses culturelles et son art de vivre.

Les 9 et 10 octobre, l’Agence régionale du Commerce est donc partie s’inspirer et faire son marché d’enseignes dans l’une des villes européennes les plus audacieuses au niveau commercial : Berlin.

Atrium a profité du drink organisé par Bruxelles Invest & Export à l’Ambassade de Belgique pour tenter de convaincre plusieurs marques de prêt-à-porter berlinoises de venir s’implanter à Bruxelles.

Et la mission séduction a porté ses fruits : 16 représentants de 10 concepts berlinois, ont été séduits par le message et sont venus goûter à Bruxelles et ses quartiers commerçants durant 5 jours de retails tour en décembre 2017.

Les échanges – en amont et en aval – entre l’Attaché économique et commercial de Bruxelles Invest & Export sur place et Atrium ont été déterminants dans le succès de toute l’opération.

impulse.brussels + Atrium = le MicroMarché, le MicroFactory et la Kantine du Canal

En janvier 2017, le MicroMarché a ouvert ses portes sur le site de Recy-K à Anderlecht, géré par Bruxelles Propreté, le long du canal. Cet ambitieux concept, comprenant un FabLab (MicroFactory), une communauté de startups (MicroMarché) et une cantine (la Kantine du Canal), a été accompagné de près par impulse.brussels et Atrium.brussels.

impulse.brussels s’est chargée, dès 2015, de proposer différentes localisations au MicroMarché qui devait quitter son emplacement temporaire dans le centre de Bruxelles. impulse.brussels a également renseigné les porteurs de projet sur les obligations à remplir en matière d’urbanisme, d’environnement, mais également en matière de droit des sociétés et commercial.

En sa qualité d’Agence Régionale du Commerce, Atrium a quant à elle été sollicitée pour ses relations avec les divers acteurs du commerce bruxellois et sa connaissance du terrain. Elle a apporté son expertise quant au choix du lieu d’implantation.

La Team

Ressources
humaines

104Collaborateurs

80,8%
Travailleurs Bruxellois

En chiffres

Budget

Répartition budgétaire en fonction des missions de l’Agence

Think
Atrium explore les tendances commerciales et vous guide vers l’innovation
1.957.025€
Open
Du concept jusqu’à l’ouverture, Atrium vous aide à ouvrir votre commerce
1.202.581€
Boost
à la carte, Atrium vous conseille et vous équipe pour booster l’image de votre commerce
2.187.430€

Highlights

44.240,02 € investis dans l'incubation de nouveaux commerces

94.870,3 € investis dans la transmission de savoirs

40.136,47 € investis dans le rayonnement de la Région de Bruxelles-Capitale à l'étranger

24.270,82 € investis dans l'écoute de la ville

En chiffres

Comptes annuels